Sauter la navigation

02- Description de l'application

Aide

02- Description de l'application

L'application a pour objectif de construire des objets 3D composés d'un assemblage de formes 3D de base paramétrables choisies dans une bibliothèque, et d'exporter les paramètres des formes dans le navigateur qui l'héberge.

La scène 3D ci-dessous décrit les principales étapes que doit suivre l'application :

capture d'écran pour les utilisateurs de linux

Les étapes décrites sont les suivantes :

02.01 - Choisir une forme dans la bibliothèque
Un dessin décrit chaque forme, mais il peut s'agir d'une représentation 3D ...

Première question, quelle interface proposer pour choisir une forme? Une galerie défilante horizontale, verticale? Se promener dans des rayons d'une bibliothèque virtuelle? Avec quelle interface utilisateur?

De plus, la bibliothèque n'est pas figée. Concevez l'application pour qu'elle puisse recevoir d'autres formes.

02.02 - Choisir les dimensions de la forme
Les formes sont paramétrables, en centimètres. Il faut donc pouvoir changer la taille de la forme choisie dans la bibliothèque. Chaque forme doit respecter le système de cotation qui lui est associée. Vous pouvez réutiliser les dessins, ou les recréer en 3D ...

La première idée qui me vient à l'esprit est de proposer un formulaire à l'image de ceux associés dans l'atelier EMAO, mais tout autre moyen peut être valable, pourvu qu'il soit pratique et précis.

Faut-il choisir la taille de la forme une fois qu'elle est générée ou au moment du choix? ... je vous laisse le choix!

02.03 - Générer la forme à la taille demandée
La forme est choisie, dimensionnée, maintenant il faut créer la forme dans la scène. Elle va apparaître dans sa position par défaut, dans le champ de vision de l'utilisateur, bien sûr.
02.04 - Dupliquer la forme si nécessaire
Il arrive régulièrement qu'il soit nécessaire d'utiliser une même forme en plusieurs exemplaires ... le plus simple est donc de pouvoir la dupliquer. Le pendant de cette fonctionnalité est la suppression. Ce n'est pas mentionnée explicitement dans la présentation mais c'est indispensable.

Question supplémentaire : comment traiter des groupes de formes?

02.05 - Redimensionner la forme avec des champs d'édition si nécessaire
Il faut que l'utilisateur puisse avoir un moyen de contrôle précis sur sa forme. Si vous trouvez une autre interface qu'un champ d'édition, n'hésitez pas à le proposer. Il faut répondre à cette demande : fournir une précision de 0,01 cm. Oui, un dixième de millimètre! C'est le maximum de précision qu'on puisse obtenir avec un stylo ou un cutter ...
02.06 - Manipuler la forme : pivoter, translater ... si nécessaire
Maintenant qu'on a une forme à la dimension choisie, il reste à la positionner dans la scène. Sur le sol, en l'air ... où l'utilisateur estimera devoir la lâcher!

Question supplémentaire : comment traiter des groupes de formes?

02.07 - Assembler les formes : contact et aimantation, pivoter, translater ... si nécessaire
Il faut donner de la consistance aux formes. Pas question de pouvoir les traverser. Il faut pouvoir plaquer une forme sur une autre et décider de les fixer l'une par rapport à l'autre, pour constituer une forme composée ... mais qui peut toujours être décomposées.

Et bien sûr, il doit être possible de manipuler une forme composée : rotation, translation ... et duplication/effacement. On vit dans un monde moderne, non?

02.08 - Exporter les données vers le navigateur via javascript pour chaque forme
L'application contient un ensemble de forme paramétrées et positionnées entre elles. Le positionnement relatif des formes reste au sein de l'application. En revanche, l'information décrivant chaque forme et ses dimensions doivent sortir de la scène. Cela se fait nativement avec la technologie Webgl. Si la technologie 3dvia est utilisée, Dassault systèmes propose des fonctions d'appel javascript de la scène vers le navigateur qui la contient, et vice versa. Il est ensuite possible construire les liens qui permettront de générer les développés des formes dans l'atelier EMAO, puis de les imprimer. J'y reviendrai plus en détail.

En plus, 2 points essentiels repris du règlement :

02.09 - Sauvegarder la scène composée sur l'ordinateur local de l'utilisateur
L'utilisateur a composé une scène. Il doit pouvoir la sauvegarder en local, sur son ordinateur, pour pouvoir la réutiliser si nécessaire, au sein de l'application.
02.10 - Saisir et mémoriser sur l'ordinateur local de l'utilisateur un paramètre personnel de connexion à l'atelier EMAO.
Pour faire le lien avec l'atelier EMAO, et permettre à l'utilisateur d'obtenir les formes sur son navigateur, il faut pouvoir saisir l'identifiant EMAO de l'utilisateur dans l'application. Il pourrait être stocké dans un cookie pour éviter de le ressaisir systématiquement.

Méthode de validation de l'application

La validation de l'application se fera au minima sur cette forme composée, baptisée une fusée simple :

capture d'écran pour les utilisateurs de linux

Cette fusée simple est composée de 5 pièces. Dans le monde réel, réalisée avec du papier, elle tient par simple gravité. Les deux formes du bas sont auto-bloquées par la forme au-dessus d'elles. Si vous pivotez l'ensemble autrement que sur son axe vertical, toutes les pièces se séparent.

Besoin d'aide ?

Carnet

La section carnet vous fournit un moyen de stocker et partager des informations avec les membres de votre groupe. Avec la fonction livre, vous pouvez :

  • Ajouter des pages et organisez les hiérarchiquement dans différents livres.
  • Attacher des fichiers aux pages pour les partager avec les autres.
  • Surveillez les changements effectués par les autres membres et supprimer ces changements si nécessaire.
  • Archivez les livres qui ne sont plus utilisés par le groupe. Les livres archivés peuvent être réactivés plus tard si besoin est.